Le Courant d’Huchet suscite depuis bien longtemps la curiosité de promeneurs et touristes ; le fleuve fait ainsi le bonheur de nombreuses personnes en quête de retour à la nature.
Découvert au début du 20ème siècle, le site est riche en histoire et en traditions, également en habitats pour la faune et la flore.
Il est de nos jours le seul cours d’eau du golfe de Gascogne dont l’embouchure n’a pas été stabilisée par travaux d’endiguement.

Qu’est-ce que le courant d’Huchet ?

Le courant d’Huchet est l’un des cours d’eau les plus emblématiques des Landes, reliant l’étang de Léon à l’océan Atlantique.
Le fleuve côtier est présent sur les villes de Léon, Ville-Saint-Girons et Moliets-et-Maa.
Également connu sous le nom de petite Amazonie des Landes, le cours d’eau fait le bonheur des amoureux de la nature, offrant des balades magnifiques au cœur d’un cadre naturel incroyablement préservé, entre le lac Léon et la plage de Moliets.

Le courant d’Huchet : la petite Amazonie des Landes

Le courant d’Huchet compte parmi les monuments naturels les plus impressionnants de la région Nouvelle-Aquitaine.

Que l’on explore le site à pied ou en bateau, on se laisse vite envoûter par une nature préservée et plurielle.
C’est un pur bonheur pour les randonneurs que de partir à la découverte de l’étonnante forêt amazonienne qui fait la réputation de ce patrimoine écologique et paysager singulier.
Une exploration qui sonne comme une parenthèse verte hors du temps et loin de tout.

Le courant d’Huchet est connu pour la richesse de sa faune et de sa flore. La réserve naturelle abrite entre autres des blongios nains et des butors étoilés, mais aussi des rousserolles effarvattes, des martins-pêcheurs, des busards des roseaux ou encore des visons d’Europe et des tortues cistudes…

Côté flore, les randonneurs ont la chance d’admirer de nombreuses espèces rares et protégées, parmi lesquelles l’Epervière laineuse, l’Astragale de Bayonne ou encore la Linaire à feuilles de Thym et d’autres essences communes comme le Cyprès chauve, l’iris des marais ou l’osmonde royale.

descente du courant d'Huchet dans les Landes

Descente du courant d’Huchet

Venise a ses gondoles, les Landes ont leurs galupes.
Ces petites barques à fond plat sont utilisées depuis toujours par les pêcheurs des grands lacs et des fleuves côtiers landais. A Léon, une confrérie de bateliers s’en sert aussi depuis plus d’un siècle pour faire découvrir aux amoureux de la nature le courant d’Huchet.

Les voyageurs s’offrent ainsi une parenthèse verte, se laissant glisser en silence sur ses eaux calmes, du lac Léon à l’estuaire de la plage de Moliets. Les visiteurs profitent d’une balade de sept kilomètres entre les dunes, au cœur d’une forêt amazonienne composée de pins, de saules, de cyprès chauves et de chênes-lièges ; la forêt est aussi l’habitat de nombreux animaux, dont des cistudes, des hérons cendrés, des visons, des loutres, une importante quantité de poissons, deux cents espèces d’oiseaux…

Que voir à la Réserve nationale du Courant d’Huchet ?

La Réserve naturelle du Courant d’Huchet séduit par la beauté de ses paysages et par la richesse de sa faune et de sa flore. Le site constitue le dernier ensemble d’étang et de courant d’Aquitaine ayant préservé son caractère naturel.

Des visites guidées pédestres sont organisées au départ du pont de Pichelèbe, à Moliets (deux heures de marche sur deux kilomètres).
Il est possible de visiter le site en groupe – un groupe doit être composé de dix personnes au minimum ou de trente au maximum.

Tarifs :

  • L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 6 ans
  • Tarif enfants (jusqu’à 18 ans) : 3 €
  • Tarif adultes : 5 €

Horaire d’ouverture :

  • Le site est ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h
  • Il est également ouvert le samedi et le dimanche d’avril à septembre.